mylife Stories

Tous les couples qui souhaitent avoir des enfants doivent pouvoir y parvenir. Pour les femmes atteintes de diabète de type 1, toutefois, tomber enceinte et vivre une grossesse saine peut constituer un plus grand défi. Des technologies avancées, comme les systèmes automatisés d'administration d'insuline (AID), peuvent contribuer à concrétiser ce désir d'enfant.

Même avec un diabète de type 1, les femmes peuvent tomber enceintes.  

L'objectif principal est de maintenir l'évolution de la glycémie aussi proche que possible de celle d'une personne en bonne santé. Le plus important est d'avoir une valeur à long terme, dont le nom médical est «HbA1c», inférieure à 6,5 pour cent et une glycémie à jeun au réveil inférieure à 5,3 millimoles par litre (95 mg/dL). Une femme doit maintenir ces valeurs aussi constantes que possible six mois avant la grossesse. La thérapie par pompe associée à un AID, qui favorise une courbe de glycémie stable, offre ici une aide intéressante. Sa mise en œuvre doit intervenir au moins six mois à l'avance, le plus tôt étant le mieux. 

Attention aux valeurs minimale et maximale lors du choix de l'AID 

Pour de nombreuses femmes, le désir d'enfant est une grande motivation et elles n'hésitent pas à faire plus d'efforts pour maintenir des taux de glucose constants. Les systèmes automatisés d'administration d'insuline, également appelés boucles fermées hybrides, doivent prendre en charge une valeur cible de 5,3 mmol/L (95 mg/dL) ou moins, car certains appareils ne permettent pas de saisir une valeur cible inférieure à 5,6 mmol/L (100 mg/dL). Ils ne sont donc pas autorisés pour la préparation d'une grossesse ni pour la grossesse en elle-même.  

Points à surveiller dans le cadre d'une grossesse

Pour réduire les risques inhérents à la mère et à l'enfant, les points suivants sont notamment importants:  

  • Suivi diabétologique strict  
  • Capacité à évaluer et absorber correctement les glucides  
  • Connaissance de la conduite à tenir en cas d'acidocétose et de la manière de l'éviter  
  • Capacité à contrôler et gérer soi-même sa glycémie  
  • Éviter le stress  

Pour maintenir une évolution optimale de sa glycémie, il est utile de structurer le déroulement de sa journée. En outre, il faut privilégier des aliments qui maintiennent la glycémie à un niveau stable ou qui peuvent être facilement absorbés avec la bonne quantité d'insuline. Si les envies de glucides rapides ne peuvent pas être maîtrisées, il est préférable de les diviser en plusieurs rations.  

Des systèmes intelligents assistent les femmes enceintes avec des programmes spéciaux  

Chez les femmes enceintes, les besoins en insuline basale peuvent varier tous les trois jours. Les systèmes intelligents mémorisent les valeurs rétroactivement jusqu'à 14 jours et peuvent donc ne pas être en mesure d'appliquer l'adaptation assez rapidement. De telles fluctuations peuvent par exemple être lissées à l'aide de la fonction Boost. Les systèmes AID peuvent justement simplifier la préparation de la grossesse et son déroulement en rapprochant l'évolution de la glycémie de celle des femmes en bonne santé, mais les connaissances et la volonté des personnes concernées sont indispensables.   

Retour