mylife Stories

Pour nombre de personnes, le temps libre est synonyme de liberté, liberté de faire ce que l’on veut, quand on veut. Il y a les personnes qui ne font jamais suffisamment d’exercice pendant leur temps libre et il y a celles qui préfèrent lire un livre dans une chaise longue ou aller au cinéma. C’est exactement la même chose pour les personnes atteintes de diabète de type 1 si ce n’est que les loisirs actifs nécessitent moins d'insuline et que ceux passifs qui en demandent plus. 

Une femme sportive grimpe sur le mur d'escalade
Le temps libre est synonyme de liberté

Cependant, les produits spécialement conçus pour les personnes atteintes de diabète de type 1 facilitent la régulation de ce métabolisme. Certains systèmes proposent par exemple une fonction permettant de délivrer davantage d'insuline à l'organisme  de manière instantanée ou différée. Les personnes qui préfèrent profiter tranquillement de leur temps libre devraient tenir compte du fait que même de courtes promenades, le nettoyage de printemps ou le stress peuvent faire baisser la glycémie. Il est donc important de toujours avoir des glucides à portée de main en cas d'urgence. 

Toutefois, les personnes qui sont plutôt actives pendant leur temps libre bénéficient également d’aide :  pour réduire l'apport d'insuline, certains systèmes offrent la possibilité de diminuer automatiquement l'administration d'insuline. Ces types de programmes démarrent quelques heures avant l'activité afin que les valeurs soient ajustées ultérieurement ou des glucides supplémentaires sont pris. L’intelligence de ces systèmes permet d’adapter la quantité d’insuline administrée même lorsque la réaction de l’organisme est différente de la réaction habituelle.

Les personnes atteintes de diabète de type 1 peuvent donc pratiquer tous les sports, ce qui est le cas pour de nombreux sportifs de haut niveau atteints de diabète de type 1. Des groupes de sport spécifiques pour les personnes atteintes de diabète de type 1 sont également proposés. La prudence est cependant de mise lors de la pratique de sports extrêmes tels que le parachutisme ou l'escalade extrême : le risque de pertes de connaissance à cause d’une hypoglycémie étant élevé, il est vivement conseiller de consulter un spécialiste au préalable.  

Les systèmes intelligents permettent même de plonger dans l’eau de manière spontanée, car de nombreux produits sont étanches et peuvent fonctionner temporairement sans être connectés au capteur. Attention toutefois : Le risque zéro d’hypoglycémie n’existe pas. Il est donc conseiller de toujours avoir le kit d’hypo avec soi. Il est également recommandé de tenir un journal des activités afin de mieux comprendre ses propres besoins en insuline et leurs variations. 

L’activité physique pendant son temps libre contribue à prévenir les maladies cardiovasculaires et d'autres maladies secondaires liées au diabète : elle permet de réduire le risque d’apparition de ces maladies et de maintenir un poids corporel sain.  En cas d’insulino-résistance, une activité physique régulière permet de rendre les cellules du corps plus sensibles à l'insuline, et ainsi d’améliorer la glycémie à long terme. Lorsque les activités sont pratiquées au cours des heures de la journée où les besoins en insuline sont élevés, c'est-à-dire tôt le matin et en soirée, l'insuline ne doit pas être trop réduite afin d'éviter les hypoglycémies. Il est également important de contrôler la glycémie plus souvent que d'habitude pendant la pratique d’une activité physique. 

Des outils techniques et des conseils sont mis à disposition des personnes diabétiques afin qu'elles puissent profiter de leurs temps libre en toute liberté. Les produits et systèmes intelligents d’administration automatisée d’insuline permettent dans la plupart des cas de laisser une part de spontanéité dans l’organisation de leur temps libre. Les appareils sont discrets, portables, adaptés à l'homme et permettent ainsi de profiter pleinement et librement de son temps libre. 

Retour