mylife Stories

Trucs et astuces pour l'autosurveillance de la glycémie

C’est en mesurant régulièrement sa glycémie, que l’on crée les bases d'un bon contrôle du diabète. Nous vous proposons ici des trucs et astuces pour une autosurveillance simple et douce de la glycémie.

Pour les personnes diabétiques qui s'injectent de l'insuline ou portent une pompe à insuline, l'autosurveillance régulière de la glycémie fait partie intégrante de la vie quotidienne. Seuls ceux qui connaissent leur glycémie actuelle peuvent doser correctement l'insuline ou prendre des mesures correctives si nécessaire, ce qui est la condition de base d'un bon contrôle du diabète et d'une thérapie efficace et donc, en fin de compte, permet également d’éviter les maladies secondaires.

A noter

Nos trucs et astuces correspondent aux recommandations générales actuelles. Si votre médecin traitant ou votre infirmier en diabétologie ont d’autres conseils personnalisés spécifiquement pour vous, ce sont bien évidemment ces derniers qui s'appliquent.

Mes valeurs - ma responsabilité
Mais finalement, que signifie en réalité « être bien contrôlé » ? Il n'y a pas de réponse générale à cette question, car le métabolisme de chacun réagit différemment. C'est la raison pour laquelle les valeurs cibles de glycémie sont également différentes d'une personne à l'autre et sont donc déterminées en concertation avec le médecin traitant. La valeur à long terme d’HbA1c joue également un rôle. L'objectif du traitement du diabète est de rapprocher la glycémie des valeurs normales et de l’évolution journalière naturelle d'une personne non diabétique.

Quand et à quelle fréquence faut-il mesurer la glycémie?
La fréquence à laquelle la glycémie est mesurée dépend du traitement et doit être discutée avec le diabétologue ou le médecin traitant. Les personnes diabétiques qui s'injectent de l'insuline ou portent une pompe à insuline dans le cadre d'un traitement du diabète devraient vérifier leur glycémie au moins quatre fois par jour. Avant le déjeuner, avant le diner, avant le souper et avant d'aller au lit. Pour détecter les hypoglycémies nocturnes inaperçues, il est recommandé de prendre des mesures supplémentaires toutes les deux à quatre semaines, vers 2 heures du matin.

Parce que les exceptions confirment la règle : Lors d'une phase d'adaptation, d'une maladie, d'un sport, d'une grossesse, d'un voyage ou d'un changement important de routine quotidienne, d'autres mesures ou un contrôle postprandial peuvent également être recommandés.

Comment procéder, étape par étape
Les erreurs de mesure peuvent être évitées avec une bonne préparation et une bonne exécution. En premier lieu, tout le matériel nécessaire, comme le système de mesure de la glycémie, les bandelettes réactives, l'autopiqueur avec lancette neuve (à usage unique), le carnet de glycémie et le stylo doivent être prêts. De nombreuses personnes atteintes de diabète utilisent désormais des applications pour le diabète au lieu d'un carnet de glycémie afin d'avoir une meilleure vue d'ensemble de leur traitement.

Avant de mesurer la glycémie, lavez-vous les mains à l'eau chaude et au savon (n'utilisez pas d'alcool ou de désinfectant en aérosol) pour éliminer la sueur et tout sucre résiduel qui pourrait fausser le résultat. Insérez la bandelette dans le lecteur. Ensuite, piquez le bout du doigt bien séché sur le côté à l'aide d'un autopiqueur - sans l'écraser. Appliquez le sang recueilli sur la bandelette conformément aux instructions du fabricant.
Les bandelettes des systèmes de mesure tels que mylife Unio, mylife Unio Neva ou mylife Pura absorbent automatiquement le sang dès qu’elles entrent en contact avec la goutte de sang. De nombreux systèmes de surveillance de la glycémie permettent également de prendre des mesures sur d'autres parties du corps comme l'avant-bras, la paume de la main ou le pouce (selon les spécifications du fabricant).

Mais attention : dans les phases de changements rapides de la glycémie, c'est-à-dire après les repas, après l'administration d'insuline, pendant l'activité physique et pour exclure l'hypoglycémie ou en cas de perception perturbée de l'hypoglycémie, c’est le prélèvement du sang du bout du doigt qui est toujours recommandé.

Les mesures sont-elles correctes? Conseils pratiques

  • Attention aux impuretés sur les doigts, car ce sont des sources fréquentes d'erreur pour les valeurs de glycémie faussement élevées.
  • Si la glycémie est anormalement élevée ou basse, répétez l'analyse avec une nouvelle bandelette et une nouvelle lancette (Attention : la bandelette ne doit pas être humide).
  • Le bon fonctionnement de votre système de mesure doit être régulièrement vérifié à l'aide des solutions de contrôle spécifiques à cet appareil.
  • Si le résultat du test est encore anormalement élevé ou faible, faites vérifier à nouveau votre glycémie par votre médecin.

Jdi zpět